Les Commandos Percu

Mineurs

Tels des mineurs, semblant tout droit sortis des profondeurs de la terre, les musiciens surgissent des cendres d’un autre monde… Mineurs s’intéresse à l’identité de ces hommes qui émergent de la mine pour ramener leurs machines à la vie.

La rue devient une galerie où ils évoluent à la lueur de leurs lanternes. Leurs baguettes sont des pics, des masses, des leviers. Coups de boutoirs, jets de vapeur, engrenages, claquements, martelages : ils s’écorchent, s’éreintent, surchauffent parmi les éclats de métal et les étincelles.

Qu’ont-ils découvert ?

Une brise infernale s’élève, le battement se transforme en un martèlement, tel le souffle d’une machine vivante dont les battements de cœur donnent la cadence...

Arrivés sur une place où ils rassemblent tous leurs trésors, les bras charbonneux des mineurs font parler les tambours. Ce qu’ils ont déterré est le martèlement furieux de la vie !

Détails

  • outdoor
  • fixed place | walk act
  • language no problem
  • tout public
  • 40 minutes
  • 1 x par nuit
  • Toulouse (FR)
  • Site-Web

Énergie en mouvement

Il y a une musique qui parle au ventre. Depuis la création de la compagnie en 1996, Les Commandos Percu invente un langage à la fois nouveau et ancestral qui a la propriété de traverser toutes les cultures et les genres. Elle sillonne les festivals du monde entier avec ses percussions véritablement inédites et son savoir-faire très particulier en matière de pyrotechnie. L’étincelle indispensable à la fusion de la musique et du feu est le mouvement : rue après rue, place après place, au plus près du public, les musiciens-artificiers illuminent le ciel de leurs rythmes dans des mises en scènes audacieuses.

Mise en scène   Les Commandos Percu
Musique - artifices   Stéphane Augier, Metty Bénistant, Raymond Gabriel, Vincent Gonzalez, Laurent Macaux, William Perez, Ruddy Thery
Régie générale   Vincent Gonzalez
Production et diffusion   Audrey Itier

Avec le soutien
Association Multimusique, Rythmes et Sons Strasbourg, Pro ORCA drumsticks, la Ville de Toulouse.

Subventions
Le Conseil Général de la Haute Garonne et la SPEDIDAM.